Quand Take Two évoque la possibilité de jeux destinés aux tablettes et vendus 40$…

Par Rédacteur Invité le

Strauss Zelnick, soit l’actuel PDG de Take Two accorderait-il une trop grande confiance à sa vision de l’évolution du marché des tablettes tactiles ? En tout cas, notre homme a récemment avoué ne pas voir d’obstructions quant à la possibilité de facturer aux alentours de 40$ des jeux développés pour ces terminaux :

« Ce que nous essayons de faire est de développer des produits pour les vendre à des millions de personnes, et les vendre à un prix elevé. Vous ne voulez pas perdre du temps et de l’argent en développant des jeux que vous allez vendre à peu de gens, et à un prix très faible. »

Avant d’embrayer sur la réponse suivante, à la question « voulez-vous dire que vous pourriez proposer des jeux pour tablettes à 40$ ? » :

« Je n’y vois pas la moindre objection. »

Il faut pourtant le comprendre : de son point de vue, développer des jeux pour mobiles n’est actuellement pas profitable, du fait de leur faible prix de vente, et du coût qu’il engloutissent lors de leur mise en chantier. S’il est évidemment simple de comprendre son point de vue, il semble toutefois assez difficile d’imaginer débarquer des jeux à un tel prix sur les App Store et Android Maket pour ne citer qu’eux. Le modèle du Free-to-Play ayant sur ces plates-formes, du moins, de mon avis, un avenir bien plus radieux. Wait & see…

Source: Source
stopwatch 1 min.