Xavier Niel interviewé dans Libération au sujet de Free mobile

Smartphone

Par jeanjean le

Xavier Niel a accordé une interview à Libération dans laquelle il fait une petite piqure de rappel et fait encore un peu plus de teasing concernant la future offre Free mobile.
Tout d’abord, la phrase qui tue : « On aura l’offre la plus complète, la moins chère et qui nous assurera la viabilité pour vingt ans ». L’inconvénient avec ce genre de phrases, c’est qu’on est obligé d’assurer, sinon on passe vraiment pour un branquignol. Pas plus de détails, mais apparemment le secret serait mieux gardé que le plus saint des secrets puisque, toujours d’après X. Niel « il y a quatre personnes dans la confidence. (…) aucun des managers n’a la vision du jeu de construction, qui sera révélé sous peu ».

Ce que l’on sait déjà concernant la future offre de Free mobile et l’architecture qui va l’encadrer :
Free a obtenu sa licence 3G en janvier 2010 mais en terme de réseau, c’est pour le moment juste, au point qu’un accord a été signé avec Orange au mois de mars 2011 afin d’exploiter son réseau 2G et 3G. Cet accord n’étant valable que si Free atteint 25% de couvertures de la population avec ses propres infrastructures. Ce qui devrait être le cas puisque la firme a promis couvrir 27% de la population en voie et 25% en 3G deux ans après l’obtention de sa licence, ce qui nous donne janvier 2012 au maximum.

Toujours concernant le pourcentage de couverture de la population, Free promet le programme suivant :

• Début 2012 : 27 % en voix, 25 % en données (3G),
• Début 2015 : 75 % en voix, 69 % en données,
• Début 2018 : 90 % en voix, 83 % en données,

Ce que nous confirme le document officialisé par Free et envoyé à l’ARCEP (l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) :

• Toutes les offres seront disponibles sans engagement
• Pas de subvention des téléphones (mais possibilité d’étaler le prix des terminaux sur plusieurs mois)
• Un accès à des services d’Internet mobile dans toutes ses offres post-payées
• Un respect du principe de la neutralité des réseaux (en somme, un accès sans discrimination à tous les services disponibles, dont la VoIP, et en toute logique le P2P)
• Des offres lisibles, tant à l’égard des services offerts, de la grille tarifaire que de sa facturation
• Des offres quadruple-play pour les Freenautes
• Des services de géolocalisation (cartographie et géolocalisation)
• L’accès à espace mémoire
• Le paiement par mobile (via SMS et la technologie sans contact)
• La transposition de la plupart des services de son forfait Internet au mobile
• L’accès au Wi-Fi des abonnés Free et Alice
• L’accès à de nouveaux hotspots Wi-Fi ouverts par Free dans des lieux publics
• L’accès à la TMP (Télévision Mobile Personnelle)
• Des prix agressifs, toujours inférieurs à service égal, ou à un tarif égal avec plus de services

Avec tout ce teasing, nous espérons vraiment ne pas être déçus. Wait & see.

Source: Source