NEC supprime 10 000 emplois

Hardware

Par Membre rédacteur le

Les temps sont durs pour NEC, après la publication de ses résultats pour le 4ème trimestre 2011 faisant état d’une perte de 855 millions d’euros, la société a annoncé la réduction de ses effectifs soit 10 000 emplois en moins dont 3000 au Japon.

La société qui emploie plus de 115 840 personnes dans le monde n’a pas précisé de quelle manière seront supprimés ces postes ni les autres pays affectés par cette mesure.

L’entreprise connait une période difficile en raison des contre-performances de ses produits sur le marché des Smartphones -ou NEC reste un acteur de second plan- mais également sur celui des produits électroniques de grande consommation, en raison de la forte concurrence exercée par des sociétés telles que Samsung ou Apple.

Ainsi, les divisions téléphone mobile et composants électroniques seront, selon les termes de l’entreprise, l’objet d’une restructuration drastique.

À cela viennent s’ajouter les inondations en Thaïlande qui, bien qu’ayant impactées d’autres sociétés telles que Western Digital ou Seagate, ont simplement avoir un impact bien plus important pour la société japonaise qui a été contrainte de fermer deux de ses usines dans cette région, affectant son approvisionnement en disques durs.

Ces suppressions de postes seront menées conjointement avec des mesures de réduction des coûts non communiquées à l’heure actuelle et devraient permettre à NEC de dégager un profit net de 396 millions d’euros pour la période fiscale 2012-2013 et 2013-2014.

Source: Source