La Chine interdit le micro-blogging anonyme

Sur le web

Par Membre rédacteur le

La Chine, deuxième puissance économique mondiale, vient de faire un pas de plus vers la censure. En effet, à partir du 16 mars 2012, il ne sera plus possible de participer activement à une activité de micro-blogging de manière anonyme.

Alors que cette mesure ne concernait jusqu’alors que ceux souhaitant créer de nouveaux comptes et ce, sur certains sites uniquement, cette nouvelle mesure vise l’ensemble des sites de micro-blogging hébergés sur le territoire chinois et vise également à contraindre ceux déjà inscrit sous un pseudonyme à révéler leur identité.

Selon l’AFP, les utilisateurs qui ne se conformeront pas à cette nouvelle directive se verront restreindre au possible l’utilisation des services de micro-blogging. Ils pourront lire les billets postés par des utilisateurs formellement identifiés et identifiables, mais ne pourront ni écrire, ni envoyer et pas même faire suivre des billets.

Pour l’heure, la mesure est en vigueur à Pékin uniquement, mais cette ville seule représente environ 19,6 millions d’habitants, la part de blogueur n’étant pas connue, nous ne pouvons mesurer l’impact réel du texte, mais une chose est sûre, c’est que cela prive de fait 19,6 millions d’individus de la possibilité même de pouvoir publier du contenu sur les sites de réseaux sociaux sans craindre d’éventuelles représailles.

La portée de ce dispositif ne restera pas limitée à Pékin, selon les sources de l’AFP, Shanghai, Guangzhou et Shenzen seraient les prochaines villes à bénéficier de ce traitement de faveur.

Les autorités chinoises justifient ce durcissement par la nécessité de lutter contre la liberté d’expression qui se développe à mesure que les réseaux sociaux et les sites communautaires prennent de l’ampleur dans le pays.

Pensez-vous que la Chine qui abrite plus d’1,7 milliards d’habitants soit en mesure d’appliquer et de faire respecter une telle politique ?

Source: Source