Asus : Ce qui nous fait défaut, c’est le talent

Le vice President d’Asustek Jackie Hsu, n’y va pas par quatre chemins : bien que les prévisions soient bonnes pour le groupe, la faiblesse majeure de la firme réside dans le manque d’expérience de ses collaborateurs.

Naturellement, c’est l’occasion pour Jackie Hsu de donner un coup de pouce à son département ressources humaines en précisant que la société a dores et déjà débuté le recrutement de collaborateurs triés sur le volet.

Il ne manque pas non plus de préciser qu’Asustek a récemment créé/rendu disponibles près de 500 postes dans les départements de Recherche et Développement produits, au marketing et aux achats.

Jackie Hsu a également confié à nos confrères du Digitimes que la société compte sur le marketing entre autres pour se démarquer de la concurrence, à l’image donc de la Transformer Prime.

Enfin, le vice président d’Asustek fait brièvement allusion à ses deux concurrents immédiats à savoir Apple et Samsung. Selon lui, ce sont deux sociétés remarquables, en particulier Samsung dont les stratégies et idées innovantes accompagnées de l’adoption du système de production vertical sont un exemple à suivre pour Asus.

Source: Source