Brin aime Apple et Facebook, finalement

Sur le web

Par Pierre le

Lors d'une interview au début de la semaine accordée au Guardian, Sergei Brin, co-fondateur de Google avait déclaré qu'Apple et Facebook menaçaient la liberté d'internet. Ses...

Lors d’une interview au début de la semaine accordée au Guardian, Sergei Brin, co-fondateur de Google avait déclaré qu’Apple et Facebook menaçaient la liberté d’internet. Ses propos ayant fait grand bruit, Brin y revient en clarifiant les choses. Sur un billet publié sur Google+, le bonhomme explique que l’interview a été orientée, et que ses propos ont été déformés. Il explique également que le papier du Guardian n’était qu’un court extrait d’une longue discussion avec le journaliste.

Ainsi, Brin montre son admiration pour Apple et ses produits dans son billet. Il déclare :

En fait, j’ai toujours été admiratif d’Apple. J’écris ce billet sur mon iMac, avec un clavier Apple qui me suit depuis au moins sept ans.

Facebook est lui aussi encensé. Exit les propos sur les règles strictes de Facebook qui nuisent au net :

Facebook a révolutionné les rapports entre les gens, en connectant des centaines de millions de personnes, il est devenu l’outil qui permet aux opinions politiques de s’exprimer

Bref, Brin met les choses au clair, ou alors n’assume pas ses propos. Il est toujours facile de revenir sur ses déclarations en accusant les journalistes de déformation. Les phrases de Brin ont pourtant bien été dites, et le mal est fait (ou pas).

Source: Source