Free rattrape Bouygues en capitalisation boursière

Sur le web

Par Moe le

Les dysfonctionnements à répétition de son réseau ainsi que l'acharnement de la concurrence sur ses pratiques ne semblent pas avoir raison de la détermination de Xavier...

Les dysfonctionnements à répétition de son réseau ainsi que l’acharnement de la concurrence sur ses pratiques ne semblent pas avoir raison de la détermination de Xavier Niel P-dg de Free Mobile et pour cause.

Alors que la capitalisation boursière de l’un de ses principaux concurrents ne cesse de diminuer, le groupe Illiad se porte quant à lui de mieux en mieux. Le magazine Challenges dans sa version papier propose à ses lecteurs cette infographie :

En l’espace de cinq ans, Illiad est parvenu à se hisser au niveau du groupe Bouygues en capitalisation boursière, grandement aidé par les mauvaises performances de son concurrent.

Sur cette période, Bouygues a vu sa capitalisation divisée par trois alors que celle d’Illiad continuait sa croissance certes modeste mais régulière.

Illiad est désormais valorisé à 5,5 milliards d’euros, juste derrière Bouygues et ses 6,3 milliards d’euros. En 2007,le groupe Bouygues qui rassemble Bouygues Telecom, TF1, une société de BTP ou encore la société Colas (numéro 1 mondial de la construction et gestion de routes) était encore valorisé quelque 20 milliards d’euros.

mais on progresse en audience !
Source: Source