Le Padfone d’Asus retardé, Qualcomm sous les critiques

Android

Par Moe le

Attendu par de nombreux utilisateurs comme le produit phare de cette année 2012, le PadFone d'ASUS semble victime des stocks limités de Qualcomm en processeurs SnapDragon...

Attendu par de nombreux utilisateurs comme le produit phare de cette année 2012, le PadFone d’ASUS semble victime des stocks limités de Qualcomm en processeurs SnapDragon S4.

Un retard qui risque de se payer cher

De nombreuses rumeurs sur le manque de disponibilité de ces puces auprès des constructeurs avaient déjà filtrées ces dernières semaines et si l’on en croit un tweet d’ASUS indonénise, ces rumeurs tendent à se confirmer.

Un porte parole d’ASUS a depuis confirmé et validé le tweet précisant que les difficultés d’approvisionnement concernent l’ensemble des constructeurs :

Je pense que la pénurie (ndlr : de processeurs Snapdragon S4) affecte l’ensemble des clients de Qualcomm.

Initialement attendu en Europe pour le début du mois de mai (comprendre dans les prochains jours), il semble que les premiers modèles ne trouveront place dans les rayons que plus tard… Bien plus tard en prenant le risque de se faire éclipser par un certain Galaxy S III.

“PadFone” pour la France

Pour les éventuels acquéreurs français, sachez qu’ASUS France a déclaré officiellement que le PadFone ne sortira pas chez nous. Faute d’avoir trouvé des opérateurs partenaires, le constructeur a ainsi renoncé à la distribution de ce produit sur notre territoire arguant d’un prix d’achat trop élevé pour les particuliers (800 euros).

Rien n’est perdu pour autant, le dock/clavier est identique à celui de la première Transformer si vous cherchez une version AZERTY. De plus, les sociétés spécialisées en import telles que Expansys ajouteront certainement le PadFone à leur catalogue.

Et puisque nous sommes aimables, voici une vidéo du PadFone histoire de vous faire regretter un peu plus :

Source: Source