Serrage de ceinture pour les dirigeants de Sony

Business

Par Pierre le

Sony est dans la tourmente financière depuis quelques années déjà, et doit prendre des mesures pour économiser le plus possible. C’est par le biais de son porte parole, Mami Imada, que la firme japonaise a déclaré la baisse drastique des salaires de son PDG et des autres dirigeants.

Sony a subi quatre années de pertes consécutives, 8,6 milliards d’Euros au total, et l’action de Sony est descendue sous la barre des 1000 yens, soit son taux le plus bas depuis 1980.L’heure est donc grave pour le géant japonais, et des mesures d’austérité s’imposent donc. Les 8 millions d’Euros versés aux 21 dirigeants de Sony sont donc de trop, et l’entreprise va s’exercer à baisser ce chiffre, sans donner plus de détail. Déjà, 7 d’entre eux auraient rends leurs bonus annuels en mars derniers. De plus, le 27 juin prochain, les actionnaires seront sollicités pour établir une nouvelle direction composée de 14 personnes. Kaz Hirai, fraîchement patron de Sony, estime que la firme peut rebondir et vise un profit de 30 milliards de yens pour l’année prochaine.

Source: Source