Les français sont de petits joueurs

Par Caroline le

Il y a deux semaines, le groupe Gfk a publié une étude sur les joueurs français que l'Afjv a décortiqué. Au vu des graphiques parus sur...

Il y a deux semaines, le groupe Gfk a publié une étude sur les joueurs français que l’Afjv a décortiqué. Au vu des graphiques parus sur la répartition des gamers en termes d’heures passées à jouer, il semblerait que les petits joueurs soient majoritaires en France.

Selon l’Agence Française pour le Jeu Vidéo, les Français passent 10 heures et 14 minutes par semaine à jouer aux jeux vidéo. Contre 3 heures et 32 minutes quotidiennes consacrées à la télévision, le jeu vidéo a encore des progrès à faire. Mais la part des hardcore gamers montre que certains amateurs du divertissement vidéoludique font monter la moyenne.

Les gros joueurs, consacrant plus de 14 heures hebdomadaires, représentent 22 % de la population totale contre 23 % de non-joueurs. C’est aussi le pourcentage qui représente le nombre de joueurs moyens (qui passent entre 3 heures 30 et 14 heures devant des occupations vidéoludiques) qui s’est vu augmenter de trois points.
Mais la population gameuse qui représente la plus grande part est celle des petits joueurs, dont le temps de jeu est estimé à moin de 3 heures et 30 minutes par semaine. Avec 32 % de part, ce sont eux qui dominent le marché. Ces petits joueurs laissent penser que français passent peu de temps à jouer aux jeux vidéo, et qu’ils sont en majorité des joueurs occasionnels.

Du côté des plateformes utilisées, le PC reste le petit favoris des français. En moyenne, ce sont près de 4 heures et huit minutes qui sont passées sur la plateforme contre 2 heures et trente minutes pour les consoles de salon. D’un autre côté, on observe que le temps passé à jouer sur un smartphone s’approche dangereusement de celui consacré sur nos 3DS et autres PS Vita : les deux plateformes sont séparées par seulement 13 minutes de différence.

Après avoir passé en revue les profils horaires des français, l’étude s’est également penchée sur l’analyse de quelques comportements de consommation comme la répartition des achats de jeux neufs contre ceux d’occasion. Dans la plupart des cas, les français préfèrent acheter un produit encore inutilisé à 80 % sur ordinateur, à 71 % sur console de salon, et à 68 % sur les consoles portables. Si un jeu acheté sur trois est d’occasion, les jeux de seconde main ont encore des progrès à faire…

Crédit Photo : Jeuxvideofrance.fr

Source: Source
stopwatch 4 min.