AC/DC : une attaque informatique à coups de morceaux de rock

Sur le web

Par Moe le

Nous vivons décidément à une époque peu banale si l’on en croit cette information rapportée par nos confrères de ibtimes : L’Organisation de l’énergie atomique iranienne aurait été victime dans la nuit d’une attaque informatique de grande ampleur dont l’un des symptômes serait… Des PC qui se mettent tout seul à jouer le morceau Thunderstruck du groupe australien AC/DC en plein milieu de la nuit.

2012 : Après nous avoir tant donné, ils détruisent tout !

Contacté par un des employés de l’organisation, un ingénieur de la société de sécurité F-Secure, Mikko Hypponen, a publié sur son blog le mail de son confrère iranien :

Je vous écris pour vous informer que notre programme nucléaire a une fois encore été pris pour cible par une attaque informatique. Cette attaque est parvenue à mettre hors service nos réseaux de Natanz ainsi que de Fordo près de Qom[…]certains postes se sont par ailleurs mis à jouer le titre Thunderstruck du groupe AC/DC je crois, en plein milieu de la nuit au volume maximum (ndlr : tant qu’à faire après tout).


Une attaque qui n’a rien de comparable au virus Flame qui avait fait grand bruit en début d’année. Les experts estiment en effet que c’est un outil bien connu des services de sécurité qui a été utilisé pour perpétrer l’attaque : Metasploit.

Une suite d’outils permettant à l’origine de trouver les vulnérabilités au sein des systèmes informatiques complexes. Inutile d’avoir un master en cosplay Doctor Who pour imaginer le potentiel de ce genre d’outils entre de mauvaises mains même si la touche d’humour mérite le respect.

Qui sait, peut être aurons nous bientôt droit au titre (mythique) Highway to Hell une fois les systèmes de lancement des missiles nucléaires iranien piratés…

Une jaquette prophétique…


Et bon appétit en musique

Source: Source