Le FBI pensait que Kim Dotcom avait une arme de destruction massive…

Sur le web

Par Pierre le

… numérique. Kim Dotcom a été arrêté en janvier dernier dans sa villa d’Auckland, mais la vidéo de l’arrestation musclée de l’ex-patron de MegaUpload n’est arrivée sur la toile que la semaine dernière. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’intervention a été musclée. Hélicoptères de combats, forces spéciales, armes semi-automatiques…. Mais pourquoi tant de moyens ? L’explication semble tout droit sortie d’un film de James Bond.

En effet, selon le NZ Herald, le FBI supposait que Kim Dotcom possédait une arme de destruction massive numérique, capable d’éliminer toutes les preuves de piratages sur n’importe lequel de ses serveurs à travers le monde. C’est l’inspecteur néo-zélandais Grant Wormald qui a affirmé, lors d’une audience vendredi, que le FBI lui a donné cette explication pour le raid sur la villa de Dotcom.

Inutile de dire qu’une telle arme n’existe qu’au cinéma, et que le FBI n’a rien trouvé dans la maison à part un Kim complètement hagard et surpris par ce raid musclé. L’avocat de Dotcom, quant à lui, a dénoncé une incompétence de la police néo-zélandaise à tous les niveaux.

Source: Source