Affaire Facebook : le réseau social s’explique (encore)

Sur le web

Par Pierre le

La semaine dernière, Facebook avait fait la Une avec l’affaire des messages personnels supposés qui apparaissaient sur la Timeline des utilisateurs. Auditionné par la CNIL, Facebook France a expliqué qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un bug, ni de messages personnels. Aujourd’hui, Facebook France, sur sa page officielle, s’explique encore une fois, dans un communiqué […]

La semaine dernière, Facebook avait fait la Une avec l’affaire des messages personnels supposés qui apparaissaient sur la Timeline des utilisateurs. Auditionné par la CNIL, Facebook France a expliqué qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un bug, ni de messages personnels.

Aujourd’hui, Facebook France, sur sa page officielle, s’explique encore une fois, dans un communiqué démentant la rumeur. Pour Facebook, la rumeur est totalement infondée, comme l’explique son message :

Dans le nouveau format de journal, les messages privés sur Facebook ne figurent pas sur votre journal. Ils ne sont visibles que par vous et la personne qui vous a envoyé un message.

Les encadrés indiquant que « des amis ont publié sur votre journal », qui apparaissent dans les premières années de votre journal, comprennent uniquement du contenu que vos amis ont publié sur votre mur avant le journal, pour que vous et vos amis puissiez les lire.

Pour mettre fin à la rumeur qui ferait croire que vos messages privés apparaissent sur votre journal et pour trouver des astuces pour vous aider à mieux utiliser Facebook, nous vous recommandons les pages d’aide suivantes :
https://www.facebook.com/help/369078253152594/
https://www.facebook.com/help/106105072867502/
https://www.facebook.com/help/202234683236398/

De même, dans la section mythes de Facebook, entre les démentis sur un avenir payant ou la divulgation d’informations personnelles, Facebook a rajouté la section “messages privés dans votre journal”. Dans cette section, le réseau social explique que non, ceux-ci n’apparaissent aucunement sur la Timeline.

Nous attendons toujours le résultat de l’enquête mené par la CNIL, afin de connaître le fin mot de l’histoire concernant ce présumé bug Facebook.

Source: Source