Banquerouteville prochain jeu de Zynga ?

Business

Par Moe le

Zynga, la société à l’origine du spam jeu à succès Farmville sur Facebook n’est pas au mieux de sa forme.

Alors que Wall Street considère désormais l’action du groupe comme un investissement hasardeux (l’action a chuté de plus de 80% entre le rachat de OMGPOP et aujourd’hui), les analystes envisagent désormais vagues de licenciement et crise de confiance chez les investisseurs.

Aussi symbolique que symptomatique, la multiplication des sorties et des projets chez l’éditeur n’auront pas suffit à redresser la barre de l’action en bourse qui s’établit désormais péniblement au dessus des 2 dollars soit 2,35 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Les prévisions pour le quatrième trimestre 2012 sont plus mauvaises que prévu. Elles tablaient sur la croissance de plusieurs nouveaux titres (ndlr : dont Farmville 2) lancés au courant de l’été.

Doung Anmuth, analyste chez JP Morgan partage le pessimisme général des marchés autour de Zynga qui se retrouve dans une position compliquée.

Après avoir racheté la société OMGPOP (à l’origine du jeu Draw Something) pour 180 millions de dollars, la société reconnaît que cet investissement à lui seul se serait soldé par une perte sèche d’environ 85 millions de dollars.

Si la dynamique de la société se poursuit, des licenciements ainsi que des restructurations ne sont pas à exclure pour ce qui était il n’y a pas si longtemps la succès story du social gaming.

Source: Source