Hitman Absolution vous laissera le choix

Par Cyril le

Le directeur d’Hitman Absolution a expliqué dans un entretien accordé à Gamasutra qu’il était difficile de faire comprendre aux joueurs qu’ils avaient le choix.

Tore Blystad considère en effet que les joueurs sont trop pris par la main de nos jours.

Il est ardu de montrer aux joueurs que le jeu est fait pour l’improvisation, parce qu’ils sont souvent habitués à des jeux où on leur demande d’agir d’une manière précise. Nous avons le sentiment que vous devez pouvoir essayer, échouer, et ensuite apprendre de cette expérience.

Il est vrai que nombre de jeux se contentent de fournir une expérience aussi dirigiste qu’un film, tandis que d’autres permettent davantage de liberté dans la façon d’aborder les situations rencontrées. Oui, nous allons encore une fois citer Dishonored, dont un développeur expliquait que les joueurs étaient perdus si quelques indices ne leur étaient pas donnés !

Il s’agit là d’un problème qui revient souvent dans les déclarations des développeurs, qui trouvent les jeux d’aujourd’hui trop faciles. Avec une flèche de quête constamment située au-dessus de la tête ou un partenaire nous donnant sans cesse des indications, il faut dire que le joueur est de plus en plus dirigé par le jeu.

Espérons qu’Hitman Absolution soit aussi ouvert qu’il en à l’air lors de sa sortie sur PC, Playstation 3 et Xbox 360 le 20 novembre prochain.

stopwatch < 1 min.