La fermeture de MegaUpload pénaliserait le cinéma

Sur le web

Par Pierre le

Le 19 janvier dernier, MegaUpload cessait d’exister. Avec lui, c’était tout un marché parallèle de partage qui disparaissait. Coordonnée par le département de Justice américaine et le gouvernement néo-Zélandais, la fermeture de MegaUpload était censée empêcher le piratage, et ainsi combler le manque à gagner de l’industrie du cinéma. Le cinéma se porte-t-il mieux sans la plate-forme de partage ? Pas si sur.

En effet, une étude réalisée par deux chercheurs de la Munich Shool of Management et de la Copenhagen Business School, l’arrêt du site serait néfaste à l’industrie du cinéma. L’étude porte sur 1344 films ainsi que leurs exploitations dans 49 pays de 2007 à 2012. L’on pourrait croire que le cinéma profiterait de la chute de MU, mais en réalité les blockbusters n’auraient quasiment subi aucun effet suite à la fermeture du service.

Pire, les “petits” films, ceux étant diffusés dans moins de 500 salles, auraient subi un impact négatif. En effet, selon l’étude, MegaUpload servait de vitrine à ces productions modestes, facilitant ainsi le bouche à oreille. Depuis le 19 janvier dernier, ces films auraient donc plus de mal à se faire connaître qu’auparavant.

Une conséquence surprenante, mais logique au final. MegaUpload représentant 4 % du trafic internet mondial à sa fermeture, beaucoup de personnes ont donc pu découvrir de petites pépites ne profitant d’aucune campagne marketing. Relativisons tout de même, il ne s’agit là que d’une seule étude, et il y a fort à parier que d’autres arriveront à une toute autre conclusion.

Source: Source