[MAJ 2] Lancement Wii U : 400 000 consoles vendues aux US

Par Cyril le

Alors que le lancement de la Wii U en France est calé au vendredi 30 novembre, les Etats-Unis ont déjà pu mettre la main sur la nouvelle console de Nintendo. Retour à chaud sur une sortie plutôt mouvementée.

[MAJ 2] Nintendo America annonce dans un communiqué avoir écoulé 400 000 exemplaires de la Wii U au cours de sa première semaine de commercialisation. Bien que la Wii ai réalisé plus de 600 000 ventes à son lancememnt en 2007, celle-ci disposait de l’effet de surprise du motion gaming et surtout de la sortie conjointe de The legend of Zelda : Twilight Princess.
La nouvelle console de Nintendo ne démérite donc pas sur le territoire américain, une bonne nouvelle à quelques jours de son lancement en Europe, prévu le 30 novembre.

[MAJ] Certains problèmes semblent encore apparaître : le transfert des jeux de la console virtuelle par carte SD ne réussit pas toujours, et il vous faut alors renvoyer la Wii à Nintendo afin de régler le problème. Le constructeur demande néanmoins 65 euros en échange, ce qui fait grincer les dents de beaucoup de joueurs… espérons qu’un accord à l’amiable puisse être trouvé si le problème se révèle fréquent.

Qu’on se le dise, le lancement de la Wii U aux États-Unis est un succès. Les stocks de la console sont déjà épuisés chez certaines enseignes, à tel point que Nintendo a tenu à rassurer en affirmant qu’ils seraient renouvelés pour le Black Friday et Noël. Une stratégie qui ne manquera pas de booster les ventes de la console à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Le début des ennuis est arrivé avec le scandale provoqué par la présence d’une mise à jour accusée de faire tomber en panne les consoles. Les internautes se sont rapidement rendus compte qu’au lieu des 5 Go et de l’heure d’installation annoncés par certains, elle ne pèse en réalité qu’1 Go, se télécharge en tâche de fond et ne met pas plus de quinze minutes à s’installer. De plus, elle désactive la mise en veille automatique qui s’enclenche au bout d’une heure d’inactivité. Aucun risque à courir donc, à moins que vous ne vous preniez les pieds dans le câble.

Le Miiverse a en revanche fait état d’une faille de sécurité plutôt dérangeante. En appuyant simplement sur le bouton X au mauvais moment, un joueur a pu accéder à un menu d’administration où étaient listés des jeux encore non annoncés. Les noms de Yoshi’s Island Wii U, Metal Gear Solid ou bien encore Resident Evil étaient accompagnés d’un message annonçant que de grosses annonces seraient faites le 10 décembre.

Quant aux jeux disponibles au lancement, ils semblent bien accueillis par les joueurs. Ceux qui espéraient voir un cousin de Left 4 Dead en la personne de Zombi U en seront pour leurs frais, mais le titre se révèle très prenant pour les amateurs de survival.

Si New Super Mario Bros. U semble avoir du mal à convaincre à cause d’un classicisme qui lasse certains joueurs, Nintendoland a tout simplement conquis les premiers acheteurs en leur proposant de découvrir les nouvelles fonctionnalités du Gamepad, la nouvelle manette maison. Il faut dire que proposer des mini-jeux inspirés des univers cultes de Nintendo n’était pas la pire idée à avoir.

Un bilan plutôt positif donc, mais l’euphorie du lancement sera peut-être de courte durée. Les jeux à venir seront déterminants pour la console, qui ne peut pour le moment s’appuyer que sur un parc d’exclusivités très maigre. L’éventualité d’annonces le 10 décembre n’est donc pas à exclure dans une logique de vente sur le long terme.

stopwatch 7 min.