Le voyage supraluminique est possible, selon la NASA

Science

Par Pierre le

La science-fiction prend parfois des raccourcis un peu faciles. Prenez Star Trek, par exemple. Dans la série (et les films), l’USS Enterprise peut voyager plus vite que la lumière, en passant en vitesse supraluminique. Une vitesse qui, jusqu’à aujourd’hui, était dans le domaine de l’impossible, mais cela était sans compter sur les chercheurs de la […]

La science-fiction prend parfois des raccourcis un peu faciles. Prenez Star Trek, par exemple. Dans la série (et les films), l’USS Enterprise peut voyager plus vite que la lumière, en passant en vitesse supraluminique. Une vitesse qui, jusqu’à aujourd’hui, était dans le domaine de l’impossible, mais cela était sans compter sur les chercheurs de la NASA.

En effet, le physicien Harold White de la NASA et son équipe estiment que ce type de voyage est plausible. Le principe serait de ne pas faire bouger le vaisseau dans l’univers, mais de faire bouger l’univers autour du vaisseau en réduisant l’espace autour de lui. Une technique appelée le “Warp Drive”.

Bien évidemment, la NASA n’a pas encore construit de Faucon Millenium ou d’USS Enterprise pour tester ce dispositif. Celui-ci n’est que théorique, et s’appuie pour l’instant que sur des données du docteur Harold White. De plus, nous n’avons pas encore de source d’énergie assez puissante pour mettre au point un tel dispositif, qui nécessiterait l’équivalent de l’énergie produite par Jupiter.

Selon les calculs de White, il faudra avec ce dispositif deux semaines pour atteindre Alpha du centaure, l’étoile la plus proche du soleil, située à 4,4 années lumières. Si une telle découverte se concrétise un jour, Starfleet pourra alors explorer de nouveaux mondes étranges en envoyant des vaisseaux partout dans la galaxie.

Source: Source