PAL : Nos pseudos de gamers sont ridicules, et alors ?

Par Pia le

Cette semaine, le Journal du Gamer s’intéresse de plus près à nos pseudonymes ridicules et à leur histoire. La rédaction se confie, ensuite c’est à vous de vous dévoiler ! Les pseudonymes que nous choisissons pour nos compte de gamers (Xboxlive, Steam, PSN…) sont parfois obscurs, souvent ridicules, toujours très personnels. Car ils en disent […]

Cette semaine, le Journal du Gamer s’intéresse de plus près à nos pseudonymes ridicules et à leur histoire. La rédaction se confie, ensuite c’est à vous de vous dévoiler !

Les pseudonymes que nous choisissons pour nos compte de gamers (Xboxlive, Steam, PSN…) sont parfois obscurs, souvent ridicules, toujours très personnels.
Car ils en disent long sur leurs porteurs.

À la rédaction du Journal du Gamer, on a fait un petit tour de table pour savoir d’où venaient nos différents pseudonymes. Nous vous révélons certaines de ces histoires ici.

Anh : Neoangel JDGE

À la base j’étais un peu pervers et j’adorais le manga Angel. Neo c’est pour Neo-Tokyo dans Akira.

(ndlr : Lâm pense que c’est à cause de Matrix. On a fait un vote à main levée et visiblement à la rédaction on est tous de son avis.)

Florian : Fayous

C’est une déformation de mon nom de famille, un surnom qu’on me donnait quand j’étais au lycée.

Pierre : Akshel

C’est un personnage de Lands of Lore, mon tout premier RPG en 1994.

Pia : Pretty Pioupiou

Je ne l’ai pas choisi ! C’est mon mari qui m’a fait mon compte gold, et comme c’est mon mari eh bien il me trouve jolie.

Cyril : Chips

Comme les chips. Mes potes me trouvaient fin comme une chips.

Voilà, on s’est bien ridiculisés, maintenant, à vous le tour ! On attend la révélation de vos pseudonymes les plus honteux et leurs origines.

stopwatch 5 min.