Facebook aide à démanteler un réseau de 11 millions de PC zombies

Sur le web

Par Pierre le

Le FBI vient de mettre un terme aux activités du botnet Butterfly et du malware Yahos, et donc du plus grand réseau de PC zombies de l’histoire de l’informatique. Mais le bureau fédéral américain n’a pas fait cela seul, puisque les développeurs de Facebook l’ont aidé dans sa tâche. Dix personnes ont été interpellées en […]

Le FBI vient de mettre un terme aux activités du botnet Butterfly et du malware Yahos, et donc du plus grand réseau de PC zombies de l’histoire de l’informatique. Mais le bureau fédéral américain n’a pas fait cela seul, puisque les développeurs de Facebook l’ont aidé dans sa tâche.

04262050-photo-facebook-zuckerberg

Dix personnes ont été interpellées en Bosnie-Herzégovine, en Nouvelle-Zélande, en Grande Bretagne ou même aux États-Unis. Le réseau avait en effet infecté 11 millions de PC, pour créer un immense réseau zombies. Le but, voler toutes les coordonnées des PC concernés, pour un butin qui s’élève à 850 millions de dollars.

Mais pourquoi le FBI a-t-il fait appel à Facebook ? Car le malware Yahos, à l’origine de l’infection, s’est propagé via le réseau social, et les ingénieurs de Palo Alto ont aidé les agents fédéraux à retrouver sa source. Une opération menée avec succès, qui met fin à la plus grande infection informatique de l’histoire.

Source: Source