Le piratage aide Game of Thrones

culture geek

Par Jerome le

Le week-end dernier, le Festival International des Arts de Perth, en Australie, a eu la chance d’accueillir le réalisateur David Petrarca. Son nom n’est pas très connu, mais ses œuvres beaucoup plus puisqu’il a réalisé plusieurs épisodes de Game of Thrones ou encore de True Blood. D’après lui, le téléchargement illégal n’est pas forcément négatif pour les séries TV.

Selon lui cela n’a pas d’importance puisqu’il estime que les téléchargements permettent de nourrir le « buzz culturel«  autour des séries et notamment de Game of Thrones qui a été le « show » le plus téléchargé en 2012. « C’est comme ça qu’elles survivent » a-t-il ajouté durant la session de question/réponse.

GoTJoffreyAW-620x349


Il a illustré ses propos iPad en main en assurant que le succès de série comme Breaking Bad ou Mad Men n’était pas seulement lié à la qualité de la production, mais aussi à la possibilité des les regarder quand on le souhaite.

Il estime cependant que cette analyse n’est valable que pour les épisodes diffusés sur des chaînes payantes. Comme il le note, avec 60 millions d’abonnées à travers le monde une chaîne comme HBO a les moyens de produire du contenu de grande qualité en dépit du téléchargement.

Voilà de quoi relancer le débat sur la licence globale.

Source: Source