Mark Zuckerberg se lancerait dans le lobbying politique

Business

Par Pierre le

Mark Zuckerberg, en compagnie d’autres acteurs importants de la Silicon Valley, pourrait entrer en politique. Enfin pas exactement, puisque le bonhomme ne vise aucun mandat en particulier, mais pourrait créer un lobby qui pourrait l’aider à faire passer des lois précises.

mark-zuckerberg

C’est le Wall Street Journal qui dévoile l’affaire. Le patron de Facebook aimerait en effet assouplir les lois concernant l’immigration et l’obtention de la nationalité américaine. Le but est bien sûr de profiter de tous les employés, même non américains, dont les entreprises sont parfois obligées de se passer à cause de la rigidité des lois sur l’immigration.

Le lobby, qui prévoit une levée de fond de 50 millions de dollars, compte parmi ses rangs Reid Hoffman, le fondateur de LinkedIn, et Joe Green, l’un des camarades de Zuckerberg à Harvard. Le papa de Facebook aurait déjà levé quelques millions et se donnerait tous les atouts nécessaires pour s’assurer que la loi sur l’immigration passe.

Une pratique courante aux États-Unis, le lobbying politique étant monnaie courante. À noter que Mark Zuckerberg reste assez évasif sur son orientation politique, aidant tour à tour le parti démocrate et le parti républicain. Le mois dernier, il a organisé une levée de fond pour la réélection du gouverneur républicain du New Jersey, Chris Christie et a rencontré plusieurs fois le président Barack Obama lors de sa campagne présidentielle l’année dernière.

Source: Source