Top 5 : ces baladeurs MP3 qui ont marqué l’audio portable

Audio

Par Gregori Pujol le

Le succès dans l’audio portable de Sony avec son Walkman K7 remonte maintenant à bien longtemps et avec l’arrivée du numérique, le géant japonais n’a jamais réussi à s’imposer comme il avait pu le faire jadis. Qu’on le veuille ou non, c’est bien Apple qui a réussi à démocratiser le baladeur numérique ou baladeur MP3, malgré le fait que le constructeur américain soit arrivé sur le tard et que de nombreux autres concurrents occupaient déjà le marché.

En ce jour férié, un retour dans le temps ne fait pas de mal et voici donc notre Top 5 des baladeurs MP3 qui ont marqué l’audio portable, car tout ceci n’est finalement pas si vieux… Souvenez-vous, nous sommes en 1998 avec Mpman qui dévoile LE premier modèle en Asie !


5/ Archos Jukebox 6000

Avec un design typique d’Archos, le Jukebox 6000 est le premier baladeur MP3 muni d’un disque dur (6Go au format 2.5 pouces) ! Datant de décembre 2000, ce baladeur qui utilise déjà l’USB 1.1, était équipé d’un petit écran monochrome rétro-éclairé de 11 caractères sur 2 lignes, de 4 piles rechargeables, d’une compatibilité MP3, le tout avec des dimensions de 115 x 82 x 34mm pour 350g. Notez qu’on pouvait déjà exploiter le Jukebox 6000 sans le moindre logiciel. À l’époque il fallait compter 2950 francs (450€) !

41JPEBVFCPL._SL500_AA300_

4/ Creative NOMAD MuVo²

Si on connait Archos comme l’un des pionniers dans le domaine des baladeurs MP3, Creative a aussi son mot à dire. Connut notamment pour ses cartes son SoundBlaster, le constructeur singapourien à jouer un grand rôle dans la démocratisation du baladeur MP3. Outre le NOMAD Jukebox Zen qui offrait un disque dur de 20Go de stockage, le Creative NOMAD MuVo² offrait quant à lui un stockage à base d’une carte compact flash (microdrive) de 4Go pouvant être facilement remplacée ! À l’époque (2004) c’était énorme, car celui-ci était en plus tout petit 66 x 66 x 20 mm pour 90g, et offrait une compatibilité MP3/WMA, un petit LCD rétroéclairé en bleu de 132 x 32 pixels (diagonale de 3,5 cm), plusieurs égaliseurs, un port USB 2.0 ainsi qu’une autonomie jusqu’à 14h. Son prix était de 390€.

images

3/ Rio Karma

Un baladeur qui aura marqué les esprits ! Rio, constructeur qui n’existe plus, avait sorti une série de baladeurs au début des années 2000, dont le fameux Karma en 2003. Ce dernier offrait un design atypique, un petit disque dur de 20Go et surtout une compatibilité avec les formats Ogg Vorbis et FLAC, ainsi que le MP3 et le WMA. Disposant d’une excellente ergonomie ainsi d’une qualité sonore irréprochable pour l’époque, le Karma pouvait être rempli via son port USB 2.0 mais également par Ethernet grâce à un petit dock. Ses dimensions était de 6.9 × 7.6 × 2.3 cm pour 160g, son autonomie de 15h et son prix de 380€.

dd7d09c3_rio-karma

2/ Apple iPod

Le 17 octobre 2001, Apple invite une sélection de journalistes pour un Special Event le 23 octobre à Cupertino, afin de leur présenter l’iPod. Ce baladeur qui connait rapidement un sucés grâce notamment à son écosystème, on le doit à Jon Rubinstein, Tony Fadell et Michael Dhuey ainsi que Steve Jobs évidemment. Depuis son lancement, l’iPod a connu de nombreuses générations, il est toujours le baladeur MP3 le plus vendu aujourd’hui, mais le modèle « classic » n’a plus été mis à jour de puis un petit moment. Une version 160Go reste tout de même encore disponible pour 297€ !

La seconde génération d’iPod dévoilée en juillet 2002 est l’une des plus importantes, car elle offrit la compatibilité avec les ordinateurs sous Windows, la nouvelle molette de navigation « touch wheel » ainsi qu’une capacité de 20Go. Lors de son lancement, l’iPod était commercialisé à 399$ pour une capacité de 5Go.

HT1353_30

1/ Cowon iAudio X5

Cowon, constructeur coréen s’est fait connaitre avec le Cowon iAudio X5, un baladeur MP3 sorti en 2005 pour concurrencer l’iPod. Ce dernier reste encore aujourd’hui une référence en terme de qualité sonore.

Mesurant 10,4×6,1×1,5 cm pour un poids de 153 g, le iAudio X5 disposait d’un écran LCD 260000 couleurs (160×128 pixels) de 5,1 cm, d’une capacité de 20Go, d’un tuner FM, d’un micro, d’un port USB 2.0, d’une entrée audio, d’une autonomie de 14h, des égaliseurs JetAudio et d’une large compatibilité MP3, OGG, ASF, FLAC, WAV et WMA. Notez qu’il pouvait même lire des vidéos à une cadence de 15 images par seconde ainsi que des photos. Enfin, il pouvait être accompagné d’une télécommande avec un petit écran LCD ainsi que d’un dock.

Assez complet comme vous pouvez le constater, le Cowon iAudio X5 était commercialisé à 369€.

209_1500_2

Evidemment, le baladeur MP3 n’est pas (encore) mort, loin de là même, mais on en entend de mois en moins parler et de nombreux constructeurs se sont retirés du marché. Le smartphone, couteau suisse des technophiles nomades que nous sommes, fait maintenant office de baladeur MP3 même si la qualité sonore reste encore loin d’un véritable appareil dédié, comme la photo d’ailleurs. Dans ce Top 5 nous aurions pu mettre bien d’autres modèles de chez iriver, Sony, Sandisk ou encore Samsung, mais il fallait faire un choix.

Et vous, quel a été votre premier baladeur MP3 ? En avez-vous encore un et de quel modèle s’agit-il ?