Braquage de banque du XXIe siècle : 45 millions de dollars détournés

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Le bureau de la procureure de New York, a annoncé hier avoir inculpé huit personnes soupçonnées d’appartenir à une cellule de pirates établie à New York. Celle-ci ferait partie d’un réseau qui s’étendrait au total sur 26 pays ! Ces hackers ont agit lors de deux opérations, les 22 décembre 2012 et 19/20 février 2013.

En amont, un groupe de hackers avait pénétré le système informatique de groupes bancaires, piraté les numéros et les codes secrets de cartes prépayées (cartes pour les entreprises et ONG) puis supprimé leur plafond de retrait. Le jour J plusieurs personnes ont alors retiré au même moment une certaine somme d’argent dans plusieurs distributeurs.

La banque Rakabank, basée aux Émirats a été la première victime avec avec 4 500 débits effectués à travers 20 pays pour un total de 5 millions de dollars. Puis ensuite la Bank of Muscat, basée à Oman, avec 36 000 retraits en 10 heures dans 24 pays pour un total de 40 millions de dollars. Aux US, ce sont 400 000 dollars qui ont été retirés le 22 décembre puis 2,4 millions en février 3 000 retraits.

Une partie du groupe aurait blanchi l’argent en s’achetant des voitures et des montres luxueuses, avant d’être arrêté aux US. Des opérations similaires ont été conduites dans de nombreux pays ( Canada, République dominicaine, Mexique, Estonie, Lettonie, Roumanie, France, Allemagne, Espagne, Belgique, Italie, Japon, Malaisie, Thaïlande et les Emirats arabes unis).

« Ces attaques relèvent d’un piratage hautement sophistiqué et de cellules criminelles organisées, dont le rôle était de retirer de l’argent aussi vite que possible », a annoncé Mme Lynch procureure de New York. « Au lieu d’utiliser des armes et des masques, cette organisation criminelle informatique a utilisé des ordinateurs et internet. »

timthumb

Source: Source