Piratage : des chiffres surévalués ?

Par Henri le

Le piratage des jeux est un phénomène difficile à quantifier. La multiplication des sources est donc encouragée. Une récente étude danoise vient d'ailleurs de réfuter les...

Le piratage des jeux est un phénomène difficile à quantifier. La multiplication des sources est donc encouragée. Une récente étude danoise vient d’ailleurs de réfuter les chiffres actuels communiqués par l’industrie du jeu vidéo.

Menée par Anders Drachen (Department of Communication and Psychology at Aalborg), Robert Veitch (Department of IT Management at Copenhagen Business School) et Kevin Bauer (Cheriton School of Computer Science Univ. Waterloo), cette étude tendrait à éclaircir des informations considérées comme peu objectives. S’il semble certain que le téléchargement illégal est très répandu, les trois chercheurs ont voulu évaluer le phénomène de manière géographique, mais aussi savoir quels types de jeux étaient touchés.

Les résultats indiquent des chiffres moins élevés que ceux présentés par la Entertainment Software Association ou le site spécialisé TorrentFreak. L’étude, d’une durée de 3 mois, portait sur le réseau de partage BitTorrent, et se focalisait sur quatorze plateformes de jeu (PC, Xbox 360, PS3, PSP, DS…). En tout, ils ont repéré 173 jeux piratés par 12.6 millions de personnes, venant de 250 endroits différents dans le monde.

L'étude de ces deux chercheurs danois portait sur le réseau Peer 2 Peer de BitTorrent.
L’étude de ces trois chercheurs portait sur le réseau Peer 2 Peer de BitTorrent.

De son côté, la Entertainment Software Association avait calculé 10 millions de téléchargements illégaux sur un panel de 200 jeux différents, mais sur un seul mois (décembre 2009). Les résultats de l’étude permettent donc de tempérer les chiffres officiels, bien que les trois chercheurs admettent l’ampleur mondiale du piratage.

“Tout d’abord et avant tout, le piratage des jeux en peer-to-peer est extraordinairement répandu et réparti géographiquement. Ceci dit, les chiffres de notre étude suggèrent que l’ampleur du piratage de jeu précédemment rapporté est trop élevé. Il apparaît également que certains mythes très répandus sont faux, comme par exemple le fait que seuls les shooters sont piratés, car nous voyons beaucoup d’activité concernant les jeux pour enfants et pour la famille sur BitTorrent, sur la période que nous avons étudiée.”

L’étude fournit en effet un classement détaillé des genres de jeux les plus téléchargés. En première place arrivent les RPG, qui sont dans l’immense majorité des aventures solos et sans modes multijoueurs. La seconde place revient à l’action/aventure (même constat à peu de choses près). Enfin viennent les FPS et les jeux de course automobile en troisième et quatrième places.

Quel avis portez-vous sur cette étude ? Et sur le piratage en général ?

stopwatch 6 min.