[Le futur] Wicked Paradise : l’Oculus Rift devient érotique

Par Corentin le

Wicked Paradise est un jeu qui a comme mission philanthropique d’offrir une expérience érotique compatible avec l’Oculus Rift.

wicked-paradise-dev

Jeroen Van den Bosch est le patron et le fondateur de Wicked Paradise qui a tout de suite compris le potentiel de l’Oculus Rift. L’idée n’est pas de faire uniquement du pr0n, non. Les ambitions de Wicked Paradise sont bien plus grandes. Il s’agit de faire « le tout premier jeu d’aventure érotique en réalité virtuelle ».

Le postulat de départ de ce jeu est : « Une femme virtuelle dans un monde virtuel peut-elle vraiment vous chauffer ? » L’instigateur de ce projet est heureux de nous apprendre que « Oui » !

Il a d’ailleurs accordé une petite interview au site Road To VR où il explique que « les négociations avec plusieurs possibles investisseurs se passent bien mieux » qu’avec le précédent projet « Sinful Robot » littéralement « Robot vicieux ». En effet, le plus gros investisseur du projet a disparu dans la nature, en emportant avec lui les financements. Il n’a sans doute pas pu porter sur ses frêles épaules la dimension humaniste de ce beau projet.

J’ai toujours été fasciné par le fait que nous ayons fait des centaines de magnifiques jeux de tirs, mais pas un seul jeu érotique bien fait. Évidemment, il y a eu quelques tentatives par le passé, mais ils étaient ridicules tant ils étaient mauvais.

Il arrive même que pour lui, certains jeux qui n’ont pas été faits pour être érotiques le deviennent grâce à l’ambiance, le scénario et les personnages.

Les scènes de sexe non explicites dans Mass Effect sont bien plus érotiques que les jeux pour adultes actuels. […] Il n’y a rien de sexy dans des personnages qui bougent comment des robots rouillés. Si vous voulez vraiment créer une atmosphère érotique dans un jeu vidéo, vous devez traverser la Vallée dérangeante.

wicked-paradise-modèle

De l’autre côté de l’Uncanny valley se trouvent donc tous les fantasmes virtuels possibles d’après Jeroen Van den Bosch. Le premier opus proposera une expérience calibrée pour homme hétérosexuel, mais d’autres variantes sont d’ores et déjà prévues.

Nous allons sortir le jeu sous un format épisodique, à l’instar des jeux The Walking Dead. Ainsi, nous aurons plusieurs séries qui proposeront différentes expériences. Les premiers épisodes prendront le point de vue d’un homme hétérosexuel, mais nous ferons également des épisodes pour les femmes hétérosexuelles, ainsi que des épisodes avec des thématiques LGBT.

Mon but est de faire des expériences érotiques en réalité virtuelle que tout le monde peut apprécier.

wicked-paradise-room-game

Sinon pour ceux qui se demandent où en est le projet, le jeu est encore loin d’être complet. L’humanité devra être patiente encore quelque temps.

Nous sommes en préproduction, nous faisons énormément de recherches et essayons différentes techniques pour voir comment nous pouvons créer la meilleure immersion possible dans un environnement de réalité virtuelle. C’est difficile, car ça n’a pas vraiment été fait avant. Je ne pense pas qu’il existe beaucoup de personnes sur cette planète qui ont déjà vu le corps d’une femme nue dans un jeu de réalité virtuelle, c’est un terrain encore vierge dans lequel nous nous aventurons.

Mais pour l’instant, nous avons appris énormément et on s’est beaucoup amusés !

L’équipe de Wicked Paradise sait donc joindre l’utile à l’agréable. Par contre, quand vous vous adonnerez à une partie de ce jeu, pensez bien à fermer la porte. Vous ne pouvez pas vérifier si quelqu’un rentre. C’est qu’on voit que dalle avec l’Oculus Rift sur les yeux.