[World of Tanks] Xbox et free-to-play, le mariage impossible ?

Par Fabio le

Si World of Tanks s’apprête à sortir sous une édition Xbox 360, cela n’empêche pas Victor Kislyi de Wargaming.net, l’éditeur du free-to-play, de se plaindre de la lenteur des démarches administratives et de validation de Microsoft.

World-of-Tanks 360

Victor Kislyi a confié à Polygon tous ses malheurs (ou du moins, une partie), et notamment les difficultés rencontrées par le studio biélorusse avec toute la chaine de validation de Microsoft.

L’avantage avec les jeux en ligne, c’est que lorsque vous commettez des erreurs, vous pouvez rapidement les corriger via une mise à jour. Un de nos plus gros problèmes dans notre collaboration avec Microsoft, c’est d’avoir à passer par une batterie de processus d’assurance qualité et de certifications pour mettre en ligne une mise à jour, et cela prend beaucoup de temps. C’est absolument inacceptable pour un free-to-play. Nous discutons actuellement avec eux pour trouver une solution.

Microsoft a déjà consenti à des efforts sur ce domaine, puisque rappelons qu’avant juin de cette année, les mises à jour sur XBLA étaient payantes (plusieurs dizaines de milliers d’euros étaient demandés pour soumettre et tester le produit). Victor Kislyi se dit confiant pour l’avenir, mais précise qu’il reste beaucoup de travail, sur le plan technique comme administratif, pour parvenir à plus de souplesse.

En passant, Victor Kislyi nous en dit un peu plus (à peine, hein) sur le choix de l’exclusivité Xbox, un choix dicté dit-il, par « les circonstances et le moment adéquat ». Ce qui présuppose soit que le monsieur ne nous dit gentiment pas tout, soit qu’on verra peut-être World of Tanks débarquer un jour sur PS3, ou PS4.

Source: Source
stopwatch 2 min.