[GC 2013] Le résumé de la conférence EA

Par Corentin le

Cette conférence ressemblait quand même pas mal à une grosse mise à jour de la conférence de l’E3. Mais voici malgré tout les quelques annonces intéressantes d’Electronic Arts à cette gamescom. La conférence a démarré avec une petite présentation sympathique des Sims 4 dont les émotions seront au centre du jeu. En effet, si un […]

Cette conférence ressemblait quand même pas mal à une grosse mise à jour de la conférence de l’E3. Mais voici malgré tout les quelques annonces intéressantes d’Electronic Arts à cette gamescom.

eapressconf_gamescom

La conférence a démarré avec une petite présentation sympathique des Sims 4 dont les émotions seront au centre du jeu. En effet, si un de vos Sims est plutôt dans l’humeur du flirt, alors les actions contextuelles qui vous seront proposées changeront, au profit de celles liées à la drague dans le cas présent.

Les éditeurs de construction et de customisation des Sims ont également été revus pour permettre plus de possibilités. A priori peu excitant, il faut admettre que Les Sims 4 ont su se vendre lors de cette présentation efficace.

Puis, de nouvelles images du prochain Command & Conquer ont été montrées lors d’une partie entre deux joueurs professionnels. Ça ne vendait pas beaucoup de rêve.

Cependant, les développeurs ont dévoilé un nouveau mode campagne épisodique jouable en solo ou en coop, sur la demande des fans apparemment. Cela laisse présager une bonne durée de vie en solo.

Ensuite, on a eu le droit à un dev-log/making-of de Dragon Age: Inquisition. C’était joli. Mais c’était entrecoupé de développeurs qui disaient des trucs et quasiment aucun gameplay n’a été montré. En un mot : ennuyeux.

Peter Moore s’est ensuite félicité des très bons chiffres de Plants VS. Zombies 2 avant de laisser la place aux développeurs de PopCap Games qui ont annoncé une nouvelle extension pour le jeu : Far Future.

Ils ont ensuite abordé le sujet de Plants Vs. Zombies: Garden Warfare, en nous assenant d’un gros spoiler : il sera possible de jouer les zombies. Megaton-twist.

S’en est suivi un trailer dans lequel on pouvait avoir un petit aperçu des classes disponibles pour les morts vivants. En l’occurrence : soldier, all-star, engineer et scientist. Mais a priori, il y en aura plus. Le jeu quant à lui sera disponible au printemps 2014 pour 39,99 €. Et il est déjà possible de le précommander.

Ensuite, on a eu le droit à 20 secondes de trailer pour Peggle 2. C’était très bien, mais c’était vraiment juste histoire de l’annoncer, quoi.

Puis, petit passage « sports » avec UFC 14, où les petits gars de chez EA nous ont refait le coup de Bruce Buffer pour annoncer les intervenants. On se serait cru à Los Angeles le temps d’une seconde. Le moteur Ignite est toujours aussi efficace et de nouvelles nationalités de combattants seront disponibles. C’est tout. C’était l’E3.

Après les bourre-pifs, les bourre-pare-chocs. On nous a montré de nouvelles images de Need for Speed: Rivals dans lequel plusieurs types de carrières seront proposées, notamment du côté de la police.

Ensuite, Titanfall. Toujours aussi joli et toujours aussi impressionnant. On a pu voir de nouvelles phases où nos amis robots pouvaient arrêter les balles pour les renvoyer sur les adversaires et arracher les pilotes du corps de leurs engins de métal pour les neutraliser.

Retour au sport avec FIFA 14 qui se montre joli, encore une fois grâce au moteur Ignite. Dans les nouveautés, on peut noter le fait de pouvoir faire des saisons entières, à deux, en coopération.

Il y a eu également quelques révélations sur les personnalités présentes dans le mode FIFA Ultimate Team, uniquement disponible sur Xbox One et Xbox 360, on vous le rappelle. On aura ainsi du Pelé, du Desailly, du Matthäus… Il a également été précisé que le mode serait intercompatible entre les deux versions Xbox One et 360 ; afin d’assurer la transition.

Enfin, la conférence s’est terminée sur une petite présentation de Battelfield 4. On ne pouvait évidemment pas y couper. Et une des features les plus intéressantes est résumée dans un mot-valise : ” Levolution». Mélange de “Level” et d’«Evolution“, il s’agit de la possibilité pour les terrains d’évoluer et de se moduler au fil des combats. Exemple ? Je décide de garer mon porte-avion sur ton bâtiment : le bâtiment est explosé et le terrain autour est ondulé.

Tout ça envoie, à mon sens, et à celui du reste de la rédaction, plus de bois que Call Of Duty: Ghosts.

Voilà pour la conférence EA ! Rendez-vous pour la suite des événements avec le résumé de la conférence Sony.

stopwatch 4 min.