Facebook, Microsoft et Al Gore ont voulu racheter Twitter

Business

Par Jerome Durel le

Mark Zuckerberg, Steve Ballmer et Al Gore ont tout de suite cru au potentiel de Twitter. Dans son nouveau livre Hatching Twitter: A True Story of Money, Power, Friendship, and Betrayal à paraître le mois prochain, Nick Bilton – qui écrit habituellement pour le New York Times – raconte que les trois hommes ont tenté de racheter le site de microblogging en 2009.

Si l’on en croit l’extrait publié par le New York Times, ils ont approché l’ancien PDG, Evan Williams qui s’est toujours refusé à la vente. Mark Zuckerberg aurait également tenté d’embaucher Jack Dorsey, le cofondateur de la plateforme après son départ.

Un départ qui ne serait d’ailleurs pas fait sans heurt, on reprochait au fondateur un management en dilettante : il suivait notamment des cours dans une école de mode située dans les environs alors même que sa société commençait à exploser. Un an plus tard, Evan Williams prenait sa place, depuis remplacé par Dick Costolo au poste de PDG.

Une histoire mouvementée pour la société qui s’apprête à entrer en bourse, en espérant lever un milliard de dollars.

 

300px-Twitter_Bird.svg