MIT : des robots cubiques capables de s’auto-assembler

Robots

Par Auré le

Des chercheurs de l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) et du Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) ont présenté il y a quelques jours des robots modulaires cubiques capables de s’auto-assembler comme bon leur semble à la manière d’un Tetris. Ceci grâce à une multitude d’aimants cylindriques rotatifs répartis sur leurs arêtes de sorte que chacun d’entre eux puisse aligner son pôle avec son voisin pour s’attirer ou se repousser.

Comme le précise John Romanishin, chercheur au CSAIL : « avec ce système, des centaines de petits cubes disséminés aléatoirement sur le sol seraient capables de se reconnaître pour construire en parfaite harmonie une structure modulable, rigide et mobile plus ou moins complexe tels qu’une échelle, un bureau …etc. »

L’équipe de développement imagine également qu’une grande quantité de ces cubes baptisés M-Blocks capables de tourner à plus de 20 000 tours minutes pourraient, en un temps-record, effectuer des réparations temporaires sur un pont ou un bâtiment, mais aussi mener des missions d’exploration ou de sauvetage grâce à leur caméra embarquée ou encore intervenir dans la médecine lorsque les progrès technologies permettront de les miniaturiser.

Pour le moment commandés à distance par des ondes radio, les chercheurs prévoient par la suite d’intégrer (directement au sein des cubes) des algorithmes qui devraient leur permettre de s’adapter aux différentes situations, comprenons par là l’intégration d’une intelligence artificielle.

Nous noterons enfin que les M-Blocks sont également dotés un système de récupération de l’énergie cinétique leur permettant d’allonger leur autonomie.

En somme, une création des plus impressionnantes à découvrir en vidéo dans la suite.

fly3-660x440



source 2

Source: Source