Apple présente le nouveau Mac Pro

Ordinateurs

Par Jerome le

Lors de sa première présentation à la WWDC 2013, le Mac Pro a fait forte impression. Pour deux raisons : il adoptait d’une part un tout nouveau design, qui a d’ailleurs donné lieu a beaucoup de détournements amusants, d’autre part le Mac Pro n’avait pas été renouvelé depuis presque deux ans. Dire qu’il était attendu par les professionnels est donc un euphémisme. C’est finalement lors de la Keynote « iPad » du 22 octobre que la Pomme a bien voulu en dire un peu plus son nouveau fleuron.

mac-pro-4

Mais l’attente a sans doute été à la mesure de la machine, enfin la démesure de la machine. Cupertino a mis les petits plats dans les grands pour son nouvel ordinateur de bureau modulable. Contrairement aux autres machines de la marque, on pourra accéder plus facilement aux pièces et donc les remplacer ou les changer sans trop de soucis.

Dans sa configuration de base, l’ordinateur propose :

– Un processeur Intel Xeon E5 quad-core (8 fils ou Thread en bon anglais) cadencé à 3,7 GHz, ou 3,9 en mode Turbo.
– 12 Go de DDR3 ECC à 1866 MHz.
– Deux  GPU AMD D300 avec 2 Go de DDR5
– Un SSD de 256 Go interfacé en PCIe (Apple promet des débits en écriture supérieurs à 1 Go/s)
– La connectique est particulièrement fournie avec quatre ports USB 3.0, 6 Thunderbolt 2, deux Ethernet Gigabit et un port HDMI 1.4 capable de sortir un signal UHD.  En plus des traditionnelles sorties audio, WiFi ac etc.
– L’ensemble tient dans 25,1 cm de haut pour un diamètre de 16,7 cm et 5 Kg.

La bête vous coûtera 3000 euros dans cette version. Mais on pourra bien évidemment faire monter nettement l’addition grâce à de nombreuses options.

On citera notamment la possibilité d’opter pour un processeur dodécacore (12 cœurs, 24 Threads) à 2,7 GHz avec 30 (!) Mo de cache, de passer à 64 Go de RAM, ou encore de choisir deux AMD FirePro D700, avec 6 Go de DDR5 chacune ou encore de gonfler le stockage à 1 To, ce qui reste assez peu finalement au regard des usages possibles de la machine, notamment l’édition de vidéo en 4K.

Les prix des options ne sont pas encore connus. Ils le seront lorsque la machine sera disponible, en décembre.