La CIA aurait payé AT&T pour des données téléphoniques

Smartphone

Par Pierre le

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu parler des petits secrets des services américains. Aujourd’hui, c’est le journal The New York Times qui lâche une nouvelle bombe : la CIA aurait payé l’opérateur américain AT&T pour obtenir des données téléphoniques. Pour une fois, la NSA n’est pas en cause ici. C’est la CIA qui est […]

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu parler des petits secrets des services américains. Aujourd’hui, c’est le journal The New York Times qui lâche une nouvelle bombe : la CIA aurait payé l’opérateur américain AT&T pour obtenir des données téléphoniques.

john-mcclane-on-the-phone

Pour une fois, la NSA n’est pas en cause ici. C’est la CIA qui est visée par l’enquête du quotidien. L’agence gouvernementale payerait plus de 10 millions de dollars par an pour collaborer avec l’opérateur. Le programme consiste à donner les numéros de téléphones des terroristes présumés à l’opérateur. Ce dernier farfouille ensuite dans ses bases de données pour fournir les métadonnées (numéros, durée des appels) des personnes en lien avec les suspects.

Une opération illégale ? Pas du tout, si l’on en croit AT&T. La firme indique qu’elle ne fournit pas le nom des personnes et que le tout est strictement encadré par la loi. La CIA, elle, affirme qu’elle n’espionne pas les citoyens américains et qu’elle respecte leur vie privée, sans toutefois démentir l’information.

Une nouvelle affaire qui montre qu’il y a encore beaucoup de vilains secrets à découvrir concernant l’espionnage américain.

Source: Source