Une université interdit les montres (connectées) pour éviter la triche

Business

Par Jerome le

Les montres connectées permettent d’afficher ses notifications, mail ou sms sur son poignet. Cela peut s’avérer pratique pour les businessmen et autres geeks, mais aussi pour les étudiants qui pourraient trouver ici un outil de tricherie particulièrement intéressant pendant les sessions d’examen.

Pour cette raison, la Arteveldehogesschool, rattachée à l’université de Gand en Belgique, a décidé d’interdire purement et simplement le port de montre durant les examens, indique le journal belge De Standaard. La mesure a été prise préventivement afin d’éviter tout problème avec les étudiants, qui sont particulièrement susceptibles d’utiliser ce genre de gadget, jeunes obligent.

Une méthode est certainement plus simple que de vérifier au cas par cas la connectivité des montres, mais on se demande quand même s’il est judicieux de « punir » la totalité des élèves pour un objet encore loin d’être largement utilisé. Nous verrons également si la méthode inspirera nos décideurs français.

pebble-watch

Source: Source