BlackBerry et Foxconn vont concevoir des smartphones

Smartphone

Par Olivier le

BlackBerry a dévoilé hier comment il comptait se tirer de la panade dans laquelle le constructeur canadien se noie depuis des années.

06434412-photo-blackberry-z10-q10

Mais d’abord, les mauvaises nouvelles. BlackBerry a accusé lors de son dernier trimestre (le troisième trimestre fiscal de 2014) des pertes record de 4,4 milliards de dollars pour 1,2 milliard de revenus : un tableau financier qui ferait fuir n’importe quel comptable. En terme de chiffre d’affaires, c’est 56% de moins que lors du même trimestre 2014. Le fabricant a écoulé 4,3 millions de smartphones, dont un tout petit 1,1 million de mobiles sous BlackBerry 10 : une misère pour cette plateforme qui devait assurer l’avenir du constructeur face à iOS et Android.

Mais John Chen, le nouveau CEO, a sorti une botte secrète. Le constructeur a dévoilé la signature d’un partenariat sur cinq ans avec Foxconn. L’assembleur chinois, qui produit l’iPhone et bon nombre d’autres produits pour le compte de nombreux constructeurs occidentaux, fabriquera des BlackBerry en lien serré avec le fabricant. Foxconn aura en charge la gestion de l’inventaire (un des gros soucis de BlackBerry) et aura les coudées franches pour se lancer sur des marchés émergents comme l’Indonésie ou le Mexique, des pays où les produits BlackBerry sont encore très populaires.

Autant dire que le constructeur a posé la première pierre sur le chemin qui l’amènera à lâcher complètement la conception de smartphones pour mieux se concentrer sur le service et les logiciels.

Source: Source