DROPOUTJEEP : La NSA a aussi un œil sur les iPhone

Sur le web

Par Jerome le

Suite des révélations faites par Der Spiegel. Si la NSA aime bien regarder ce qui passe sur les grosses infrastructures comme les câbles sous-marins, elle n’oublie pas que d’autres terminaux bien plus petits, comme nos smartphone, peuvent aussi regorger d’informations utiles.

C’est le cas de l’iPhone. Le téléphone d’Apple est en effet directement mentionné comme la cible d’un programme baptisé DROPOUTJEEP (slide ci-dessous), qui était “en développement” en 2008. Visiblement, le logiciel est capable de récupérer toute sorte de données personnelles sur le smartphone, dont les SMS et les contacts, elle est aussi capable de localiser le téléphone grâce aux antennes relais.

S3222_DROPOUTJEEP

Seul hic, il faut que l’agence ait un accès physique à la machine, il faut donc procéder à l’interception de colis. Comme nous le disions hier ces interceptions sont bien ciblées. A priori, ce n’est donc pas la peine de mettre votre iPhone au rebut. Le document indique en revanche que l’agence travaille également sur la possibilité de récupérer les données à distance.

Au-delà du problème évident, cela veut aussi dire que la NSA a une connaissance parfaite du fonctionnement de l’iPhone et a sans doute réussi à trouver des failles d’importances. Cela pose deux questions que relève Jacob Appelbaum, spécialiste de la sécurité qui travaille justement pour le magazine allemand :

Soit la NSA possède une grande bibliothèque d’exploits qui fonctionnent sur les produits Apple, ce qui veut dire qu’ils collectent des informations sur les systèmes produits par les entreprises américaines et les sabotent, soit Apple les sabote de lui-même.

L’homme l’a déclaré lors de la conférence Chaos Communication se tenant à Hambourg en Allemagne. Il espère qu’Apple “clarifiera” cela. La totalité de son intervention est disponible dans la vidéo ci-dessous.

http://www.youtube.com/watch?v=b0w36GAyZIA

Source: Source