L’iPhone 5C tire les ventes d’iPhone 5S vers le haut

Smartphone

Par Jerome le

Et si finalement le but de l’iPhone 5C était simplement d’attirer les clients vers l’iPhone 5S ? C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par Consumer Intelligence Research Partners (CIRP), citée par Re/code. Elle montre que l’iPhone 5C accapare moins de parts de marché que l’iPhone 4S il y a un an, lorsqu’il était positionné au milieu de la gamme.

iphone5c-header Inversement, les parts de marchés de l’iPhone 5S sont plus grandes que celles de l’iPhone 5 sur les trois premiers mois de disponibilité. En moyenne, Apple gagnerait donc plus par unité vendue que si l’iPhone 5 était resté au catalogue.

Ce qui fait dire à Josh Lowitz, analyste chez CIRP :

On ne sait pas encore si vraiment l’iPhone 5C est un succès, mais on est certain qu’Apple a globalement augmenté le prix de vente moyen des iPhone. […] Si l’iPhone 5 avait été le téléphone milieu de gamme, il s’en serait vendu plus que l’iPhone 5C, à l’instar des précédents modèles milieu de gamme.

Il semble que l’iPhone 5C a été pensé pour pousser certains clients vers l’iPhone 5S.

Difficile de savoir si tel était vraiment l’objectif d’Apple. Nous tirions en tout cas des conclusions similaires dans notre test de l’iPhone 5C.