Silk Road : deux nouvelles têtes tombent

Business

Par Jerome le

Suite de l’affaire Silk Road. Après l’arrestation de son fondateur, Ross William Ulbricht, les autorités américaines ont mis la main sur Charlie Shrem et Robert Faiella, alias BTCKing.

charlie-shrem-1
Charlie Shrem (Wikimedia)

Le premier est connu pour avoir fondé la plateforme BitInstant, le second revendait la monnaie virtuelle, achetée sur la plateforme de Shrem, à des personnes soucieuses de dissimuler leur identité afin de procéder à des achats pas franchement légaux… sur Silk Road. Main dans la main, les deux hommes auraient fourni plus d’un million de dollars aux utilisateurs de Silk Road.

Les deux hommes ont été arrêtés à New York et Miami le 27 janvier. Ils sont principalement accusés de blanchiment d’argent et d’avoir facilité – en connaissance de cause – l’achat de drogue afin d’en tirer profit. Shrem est aussi suspecté d’avoir acheté de la drogue sur Silk Road. Ils encourent 20 ans de réclusion criminelle, sur la seule charge de blanchiment. Des années supplémentaires si d’autres chefs d’accusation sont retenus.