Another Promise, le film qui dérangerait Samsung

Business

Par Pierre le

Another Promise, ou 또 하나의 약속 (pardonnez mon coréen), est un film sud-coréen qui est sorti début février dans le pays. C’est le premier film coréen à avoir été financé par le crowdfunding. Il se base sur l’histoire de Hwang Sang-Ki, qui s’est battu contre Samsung après le décès de sa soeur. Ancienne employée de Samsung, elle avait contracté une leucémie après avoir été en contact avec des produits chimiques. Mais voilà, le film ne plairait pas du tout au constructeur.

Another_Promise_poster

Le site NewFaily Biz a en effet publié un article sur le film en question, ce qui n’aurait pas du tout été du goût de Samsung, selon plusieurs quotidiens sud-coréens. Après des pressions de Samsung, Park Jung-Kyu, le directeur du site, aurait lui-même fait pression sur ses employés pour retirer l’article en cause. Après cela, il aurait envoyé un mail d’excuses aux dirigeants de Samsung.

Mais il y a un os. Park Jung-Kyu aurait envoyé par erreur son mail à des journalistes de l’agence de presse Pressian. Ces derniers ont bien entendu relayé l’affaire, ce qui fait scandale au pays du matin calme. Dans le mail en question, en plus de s’excuser, le directeur du site assure que l’article sur le film a été retiré et que la collaboration entre Samsung et son journal continuera.

Samsung

Comble de l’ironie, les producteurs du film, interrogés par The Guardian, avaient assuré ne pas craindre d’attaque en justice de Samsung. En effet, les nom des personnages ont été changés et certains détails également. Par exemple, dans le film, Samsung est renommé Jinsung.

De son côté, Park Jung-Kyu a assuré ne pas avoir reçu de pression de la part du constructeur. Il indique simplement que l’article a été supprimé car il était quasi-similaire à un autre publié quelques jours plus tôt. De même, Samsung a catégoriquement nié avoir fait pression sur NewDaily Biz et assure ne pas exercer d’influence sur la presse, surtout en ce qui concerne Another Promise.

Source: Source