Infographie : Cote de popularité de la 4G en France

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Edcom, comparateur de forfaits mobiles, Internet et 4G, propose en ce début d’année 2014, un état des lieux de l’intérêt porté par les Français sur la 4G (étude réalisée du 13 décembre 2013 au 31 janvier 2014 auprès de 5 045 personnes dont 62% sont des femmes).

Depuis quelques mois dans le secteur de la téléphonie mobile, la 4G est sur toutes les lèvres. Le sondage proposé par Edcom le confirme : 96% des participants ont déjà entendu parler de ce réseau et 84% peuvent citer des opérateurs qui se sont positionnés avec des offres 4G. Ils retiennent par ordre d’importance : Bouygues Telecom, Orange, SFR et enfin Free Mobile.

Toutefois, les Français seraient-ils agacés ? L’étude montre en effet que près de la moitié des sondés (44%) pensent que les opérateurs se focalisent trop sur la 4G. En matière d’engagement, seulement 9% des internautes interrogés précisent avoir déjà souscrit à un forfait 4G, 14% y pensent actuellement (contre 35% qui ne le souhaitent pas). Parmi les motivations avancées, ils sont passés à la 4G pour : la rapidité de la navigation (55%), le changement de mobile (18%) et être à la pointe de la technologie (12%). À noter que les deux tiers favorisent tout de même des offres avec engagement.

L’étude révèle également que parmi les 9% ayant souscrit la 4G, un tiers s’est tourné vers Bouygues Telecom (taux de satisfaction de 91%), un quart vers Orange (taux de satisfaction de 88%), 19% vers SFR (taux de satisfaction de 71%) et 15% vers Free Mobile (taux de satisfaction de 91%). Par ailleurs, parmi les utilisateurs qui n’ont pas encore franchi le pas, 31% pensent passer à la 4G à court terme et 46% à moyen terme, et 52% d’entre eux pensent d’ailleurs choisir leur futur forfait 4G chez leur opérateur actuel.

Enfin, le sondage s’intéresse aux internautes qui ne souhaitent pas opter pour une offre 4G. Parmi les motifs cités : les prix sont encore trop élevés (28%), le mobile n’est pas compatible (25%), pas d’utilité (25%) et la zone n’est pas couverte (15%).

Et vous, êtes-vous passé à la 4G ? Quels sont vos retours ?

Infographie-4g-concours