Médiamétrie : Femmes et tablettes, un mariage d’amour ?

Général

Par Elodie le

Médiamétrie publie une étude concernant l’approche qu’ont les femmes des tablettes tactiles. Quelles femmes, pour quels usages ?

Mediametrie_femmes_tablettes_étude

C’est un cliché qui a la vie dure, mais généralement on associe le monde de la high tech et ses usages aux hommes. À l’occasion de la journée de la femme, Médiamétrie a ainsi voulu se pencher sur un petit pan de ce monde là – avec les tablettes tactiles – et analyser comment il est appréhendé par les femmes. Comme la plupart des nouveautés high tech, avant leurs apparitions personne ne s’imagine forcément les utiliser régulièrement, une fois dans son foyer, il s’avère bien difficile (voire impossible pour les plus accros) de s’en passer.

En 2013, il s’est vendu près de 195 millions de tablettes toutes marques confondues, parmi elles, de plus en plus sont utilisées par des femmes, 8 millions de foyers en sont désormais pourvus, avec une progression de 2,8 millions sur un an.

Dans son étude Web Observatoire, Médiamétrie constate que les femmes sont de plus en plus nombreuses à surfer sur Internet depuis une tablette. Les femmes « tablonautes » ont entre 35 et 49 ans, CSP+ (plus d’un tiers) et « très parisienne ».

mediametrie_étude_tablette_femme
« Her »

Un autre cliché qui a la vie dure mais qui se voit ici confirmé : les femmes et le shopping.
En effet, il s’avère que les femmes utilisent régulièrement leur tablette dans une optique d’achat : comparer, acheter, vendre, rechercher des coupons de réduction (17%). 19% des femmes interrogées ont acheté en ligne au cours du derniers mois contre 16% en moyenne. Les vêtements restent l’achat privilégié pour 38% d’entre elles, suivi des services, produits culturels et cosmétiques.

Les femmes utilisent également leur tablette pour se divertir et communiquer. Elles ont davantage de pratiques médias que la moyenne. Ainsi, les jeux sont plébiscités (40% des « tablonautes » disent avoir jouées sur une tablette au cours du mois écoulé), d’autant qu’une femme sur deux préfère jouer sur tablette que sur ordinateur, écouter de la musique en streaming sur les plateformes dédiées, visionner le replay d’une émission, naviguer sur les réseaux sociaux et plus généralement communiquer via emails ou messagerie instantanée.

Cette connexion à Internet via les tablettes augmente le nombre total de femmes connectées quel que soit l’écran choisi (tablette, ordinateur, smartphone) : elles seraient 18% à se connecter chaque mois à Internet depuis ces trois écrans contre 11% il y a seulement un an. Médiamétrie conclu que « cette croissance est essentiellement tirée par la tablette ».

Source: Source