The Miracle Machine : transformer l’eau en vin

Gadget

Par Auré le

Deux amateurs de vins de la Sillicon Valley nommés Kevin Boyer et Philip James voudraient révolutionner l’industrie vinicole à l’aide d’une étonnante machine qui permettrait selon eux de produire chez soi, n’importe quel vin à partir d’eau, de concentré de raisin, de levure et de quelques épices, le tout en seulement trois jours.

Sobrement baptisée The Miracle Machine, l’objet ressemblant à une carafe serait composé d’une chambre de fermentation, d’un chauffage, d’un thermomètre, d’un mixeur et d’un microprocesseur pour contrôler l’ensemble du processus de fabrication. Pour obtenir le breuvage de votre choix, il vous suffirait alors de sélectionner le vin désiré via l’application mobile dédiée et de suivre les instructions en ajoutant les ingrédients nécessaires à l’aide de kits prêts à l’emploi. Connectée à votre smartphone via Bluetooth, il ne vous resterait plus qu’à patienter quelques jours pour pouvoir déguster ledit vin…

Bientôt proposée sur Kickstarter, voici une invention qui laissera perplexe bon nombre d’amateurs de bons vins. Quoi qu’il en soit, sachez que The Miracle Machine devrait être proposée à $499 soit environ 359 €.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel du produit.

la-machine-miracle-lappareil-qui-transfo-une1


Source: Source

24 réponses à “The Miracle Machine : transformer l’eau en vin”

  1. je citerais les nuls: “ils sont cons ces ricains”

    Le vin, c’est un terroir, une vinification en fût de chène, un ensoleillement, c’est pas du Coca.

  2. Si ça a le même goût que leur bière en sachet qui avait “exactement le même gout qu’une bonne bière”, j’ose même pas imaginer le truc.. ^^

  3. Les américains sont des déracinés, sans attaches, adeptes du tout tout de suite. Leur manque de culture et de goût les poussent à s’imaginer que les techniques ancestrales de vinifications peuvent être court-circuitées avec une appli de smartphone…

  4. C’ est pas nouveau ce genre de machines. Mais c est la premiere fois que j’en vois un si petit. La nouveaute est dans le fait que c est un objet connecte. Bien sur cela ne va pas produire un tres bon vin mais ca reste un accessoire “rigolo”. Pour ceux qui pensent que les americains ne boivent/produisent que du mauvais vin, c est faux. Le vin californien et sud-americain s’exporte tres bien et est de bonne qualite. Si vous allez a l etranger vous verrez plus de vin sud-americain, australien, neo zelandais que de vin francais et ce n est pas une question de mauvais gouts. En France je ne me rapelle pas avoir vu beaucoup de vins importes. Cela dit, grace a notre longue experience on a encore les meilleures bouteilles 🙂

  5. C’est pas illégal de fabriquer de l’alcool soit-même ? Il me semblait que les Duke avaient fait de la prison pour ça dans “Sherif fais-moi peur”…

  6. @Yallah et consorts… L’un d’entre vous a t’il déjà gouté du vin Californien?

    Ce n’est parce qu’une entreprise sort un produit de ce type qu’il faut sortir des généralités sur les habitants et l’histoire des US.

  7. Vu sur leur site : “Q: How expensive is the concentrate and powder? A: The costs equate to $2 dollars to make a bottle of wine that we would expect to pay $20+ for, at minimum.”

    A mon avis ça ressemblera plus à de la Villageoise qu’à une bouteille que tu paye 20 balles…

  8. @oythara : faut aussi savoir que sorti des pays producteurs (et des frontaliers), le vin, ça coûte beaucoup plus cher… ça doit faire mal de payer 20€ pour de la villageoise.
    @alex : j’ai goûté de très bon vins chiliens… là on ne parle pas d’un vin fait dans les règles de l’art par un vigneron qui maîtrise la récolte et la vinification, mais d’un ersatz triste, vendu en kit, et produit par un carafon sur alimentation secteur. Pas pareil, non ?

  9. Comment peut-on les décrire comme “Deux amateurs de vins ” et les laisser sortir une telle machine !?!

    Qu’ils aillent boire leur breuvage ailleurs mais par pitié qu’ils n’appellent pas ça du vin !!!

    Bientôt du rosé fait en coupant du rouge avec du blanc ?
    Ah non déjà proposé par l’UE et heureusement abandonné !!!

  10. Mouais ‘Merica quoi… Ils ont des bons produits mais préfèrent systématiquement la merde moins cher. Et quand on voit les séries ou films, ils boivent du vin partout et tout le temps, à croire que le stéréotypes Français leur colle plus à la peau …

  11. Tu peux choisir ton vin :
    – Gros rouge qui tâche
    – Gros rouge qui tâche, mais pas trop
    – Vieille piquette qu’on n’oserait pas utiliser pour faire un coq au vin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *