Xbox One : Phil Spencer évoque l’épineux cas des « fanboys »

Par Henri le

Phil Spencer, patron de Microsoft Game Studios, était présent lors du festival South by Southwest. Ce dernier a évoqué l’épineux cas des fanboys, et de la « guerre des consoles ».

Phil Spencer
Phil Spencer

Interviewé par Spike TV, Phil Spencer, patron de Microsoft Game Studios s’est épanché la grande communauté des gamers, notamment sur les fanboys, prêts à tout pour défendre leur machine. Bien qu’il admette que la compétition soit une bonne chose, il dit ne pas comprendre cette « aversion malsaine » envers les gens qui ne possèdent pas la même console.

La compétition fait partie du marché. J’ai énormément de respect pour les gens de chez Sony, et les franchises qu’ils arrivent à développer. C’est la même chose avec Nintendo, ou mes amis de Valve… Au final, ce qu’on veut faire, c’est tirer l’art du jeu vidéo vers le haut et faire tomber le mur entre narration et interaction. Et ainsi créer la meilleure forme de divertissement.

xboxoneps4-1550454

Il estime également qu’être fan de la Xbox n’induit pas obligatoirement d’éprouver une haine envers Sony, Nintendo ou les autres.

J’adore nos fans, mais être un fan de la Xbox ne veut pas nécessairement dire que vous ne pouvez pas être un fan d’autre chose, ou que vous devez détester les autres marques. Je possède une Playstation 4, je joue à des jeux dessus. Je joue également sur Wii U. J’apprends beaucoup de ce qui se passe sur les autres plateformes.

tumblr_mwe4ratSOS1ro4c5vo1_500

Mais il ne remet pas en cause l’effet bénéfique que cette « concurrence » a sur les ventes. Selon lui, le succès de la PS4 et de la Xbox One montre bien que les consoles sont encore « pertinentes » dans l’industrie actuelle.

Si vous regardez bien ce qu’on a réussi à faire avec les deux consoles, on peut dire que cela a été une année fantastique. Surement la meilleure.

Êtes-vous d’accord avec cette vision plutôt consensuelle de l’industrie ?

stopwatch 2 min.