Mark Zuckerberg pense que le gouvernement américain est une « menace » pour internet

Sur le web

Par Jerome le

Dans un message posté hier sur sa page Facebook, Mark Zuckerberg a tenu encore une fois à rassurer sur la sécurité des données de ses utilisateurs, tout en qualifiant le gouvernement américain de « menace« .

mark-zuck
image : AP

Ces déclarations font suite à de nouvelles révélations d’Edward Snowden, publiées par The Intercept. On y apprend notamment, que la NSA aurait utilisé des logiciels malveillants et de fausses pages Facebook pour collecter des données. Des allégations démenties par la NSA hier.

Son réseau prit dans la tourmente, Mark Zuckerberg explique donc dans son vrai-faux communiqué de presse que les communications sur Facebook sont chiffrées et qu’elles passent part de nombreux protocoles de sécurité. Grand prince, Mark incite également ses utilisateurs à utiliser plusieurs niveaux d’authentification.

Le patron estime qu’internet fonctionne parce que toutes les grandes entreprises font de même et cette sécurité permet de rendre le monde meilleur. Il enchaîne :

C’est pourquoi je suis surpris et déçu par les comportements maintes fois rapportés du gouvernement américain. Quand nos ingénieurs travaillent sans relâche pour améliorer la sécurité, nous pensons qu’ils le font pour vous protéger des criminels, pas du gouvernement américain.

Le gouvernement américain devrait être le champion d’internet, pas une menace.

Mark Zuckerberg fait également savoir qu’il a téléphoné à Barack Obama pour lui faire part de sa déception. Selon lui, les réformes mettrons du temps à venir, mais heureusement Facebook fera tout ce qui est en son pouvoir pour rendre internet meilleur. Bref, le patron de plus grand réseau social du monde s’inquiète de la vie privée de ses utilisateurs, cela peut prêter à sourire.