Reconnaissance du droit à la déconnexion des cadres : pas de mails en dehors des heures de travail

Business

Par Pierre le

Dans notre monde connecté, les cadres ont de plus en plus de mal à relâcher la pression en dehors du travail. En effet, les mails peuvent arriver n’importe quand et il est fréquent qu’un employé consulte sa boite mail professionnelle le soir, le week-end ou en vacances. La Syntec (syndicat patronal de l’ingénierie) ainsi le Cinov (syndicat patronal des bureaux d’études) viennent de trouver un accord de principe sur ce problème.

tumblr_m0rizdj3XC1qgyd4so1_500

Ils ont en effet signé un accord avec la CGC et la CFDT qui reconnait le droit de déconnexion des travailleurs. Cela signifie que les syndicats sont d’accord sur un principe : celui de laisser tranquille les travailleurs cadres lors de leurs heures de repos. Théoriquement, ils n’auront plus à être constamment connectés pour répondre en urgence à tel ou tel mail.

Mais cet accord de principe ne signifie qu’une prise de conscience et cela ne va pas changer grand chose, dans les faits, le droit du travail primant. Néanmoins, un tel accord pourrait avoir des conséquences dans l’avenir dans des affaires aux Prud’hommes qui impliquent des mails hors des heures de travail.

La CGT, qui n’a pas signé cet accord, regrette qu’il ne concerne qu’une partie des salariés français, à savoir les cadres.

Source: Source