Jeu vidéo : Apple, Google et Amazon à la chasse aux exclusivités

Android

Par Olivier le

La guerre que se mène Apple et Google sur le marché mobile touche un domaine inattendu : celui des jeux vidéo. Les deux entreprises se livrent à de véritables danses du ventre auprès des éditeurs afin de s’assurer de l’exclusivité de leurs grosses productions. Ni Apple ni Google ne versent d’argent aux éditeurs à proprement […]

La guerre que se mène Apple et Google sur le marché mobile touche un domaine inattendu : celui des jeux vidéo. Les deux entreprises se livrent à de véritables danses du ventre auprès des éditeurs afin de s’assurer de l’exclusivité de leurs grosses productions.

PvZ-2-1

Ni Apple ni Google ne versent d’argent aux éditeurs à proprement parler; mais en échange d’une exclusivité sur leur plateforme, les deux éditeurs offrent un maximum de visibilité sur leurs boutiques. Cela a été le cas avec Plants vs Zombies 2 d’Electronic Arts, proposé uniquement sur iOS durant trois mois – durant cette période, le jeu a effectivement bénéficié d’une grosse exposition sur l’App Store, même si la notoriété du premier épisode ne nécessitait pas vraiment d’en rajouter pour que ce deuxième chapitre fasse un carton.

Zeptolabs (Cut the Rope) a également succombé aux charmes d’Apple. Il y en a d’autres qui ont préféré lancer leurs jeux sur les deux plateformes plutôt qu’une seule, souvent au détriment de l’App Store d’ailleurs… signe de l’influence grandissante d’Android. D’ailleurs, l’équipe d’Apple cherche de plus en plus à obtenir des exclusivités, modifiant ainsi le travail éditorial de mise en avant de telle ou telle application sur sa boutique. Auparavant, les apps bénéficiant d’une exposition étaient sélectionnées de manière indépendante, sans pression du business.

Apple et Google vont être rejoints par Amazon, dont la plateforme Fire OS a elle aussi soif d’exclusivités. Les enchères vont donc monter, ce qui fera le jeu des éditeurs.

Source: Source