Google reconnaît être sous le coup d’un redressement fiscal

Business

Par Jerome le

On apprenait en février que Google faisait l’objet d’un redressement fiscal, mais Mountain View était jusqu’à présent resté muet à ce sujet. La Firme l’a désormais reconnu dans un document transmis à la SEC, l’équivalent américain de notre AMF, repéré par le Financial Times.

google

On peut y lire, traduit par Le Figaro :

En mars 2014, nous avons reçu un avis d’impôt des autorités fiscales françaises. Nous pensons qu’une provision adéquate a été faite.

Un porte-parole a par ailleurs affirmé avoir reçu à une « notification fiscale ». Le montant n’est pas précisé, mais il se situerait entre 500 et 1 milliard d’euros. Les fonds sont en tout cas provisionnés, et la nouvelle portera certainement plus atteinte à l’image de la firme qu’à son porte-monnaie.