Les nouvelles technologies transforment nos gestes quotidiens

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Dans notre vie quotidienne, les gestes liés à la technologie sont presque aussi présents que ceux que nous accomplissons naturellement. Les anglo-saxons appellent ce phénomène la “gestechulation”.

La manière dont nous communiquons par gestes et à travers le langage du corps, a été transformée grâce aux nouvelles technologies. Aux gestes que nous utilisons au quotidien, s’ajoutent de nouveaux gestes inspirés des commandes numériques modernes.

Pendant des années, certains gestes de la main — demander l’addition en agitant un stylo imaginaire ou tapoter son poignet pour demander l’heure, par exemple — ont sauvé de nombreux touristes mal à l’aise avec la langue locale. Aujourd’hui, les gestes que nous utilisons en permanence avec nos tablettes et smartphones traversent les barrières linguistiques et se fondent peu à peu dans nos échanges quotidiens.


Pour mieux comprendre comment certains gestes de la main sont utilisés pour désigner des actions que nous effectuons avec nos appareils numériques, HP a interrogé 6 000 personnes au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Russie (en partenariat avec ResearchNow auprès d’un échantillon représentatif de 6 090 personnes) en leur demandant d’identifier neuf actions. Les trois premières étaient des gestes quotidiens classiques : former un « anneau » avec le pouce et l’index pour dire que tout est « OK » ; soulever un verre imaginaire pour inviter quelqu’un à trinquer ; et tapoter le poignet pour demander l’heure. Les trois actions suivantes concernaient des gestes technologiques bien connus : porter un téléphone imaginaire à l’oreille pour dire « Appelle-moi », agiter le pouce pour imiter la saisie d’un texto, et promener ses doigts sur un clavier virtuel pour indiquer son intention d’envoyer un e-mail. Enfin, les personnes interrogées ont été invitées à identifier trois actions correspondant à des gestes effectués de la main sur un écran tactile, à savoir faire glisser l’écran du bout de l’index (swipe) pour passer à la page suivante, faire défiler la page de haut en bas (scrolling) et effectuer un zoom arrière (zoom out).

En France, 96% des personnes interrogées ont reconnu le geste invitant à envoyer un texto ou appeler, comme les gestes les plus couramment utilisés au quotidien. 91% des personnes interrogées ont également identifié correctement le geste “rédiger un e-mail”, démontrant que ces comportements sont déjà complètement ancrés dans la communication gestuelle quotidienne. Le taux de reconnaissance des gestes « défiler » et « page suivante » reste élevé chez les utilisateurs les plus âgés, ce qui montre à quel point le nouveau vocabulaire de la « gestechulation » est adopté à travers l’Europe. Il convient toutefois de noter certaines différences culturelles dans la compréhension du geste « zoom arrière ». Au Royaume-Uni, le taux de reconnaissance est tombé à 18 % ; de même, les personnes interrogées en France (37 %), en Espagne (18 %) et en Russie (30 %) ont également eu un peu de mal à identifier ce geste.

Et vous, utilisez-vous ces gestes quotidiennement ?

gants connecté tactile