The Witcher 3 : CD Projekt se moque des « contenus exclusifs » des précommandes

Par Henri le

CD Projekt, auteur de la trilogie The Witcher, est un studio de développement très bien vu auprès des joueurs. Et la dernière sortie médiatique des Polonais...

CD Projekt, auteur de la trilogie The Witcher, est un studio de développement très bien vu auprès des joueurs. Et la dernière sortie médiatique des Polonais a une nouvelle fois caressé les gamers dans le sens du poil.

NEW_The_Witcher_3_Wild_Hunt_Ice_Giant_Hunt

CD Projekt Red est un studio qui a le cœur sur la main. Le même qui s’était déjà insurgé contre les DRM et qui s’est une nouvelle fois placé du côté des joueurs en ce qui concerne les « bonus » de précommande et autres contenus additionnels. Interviewé par Eurogamer sur l’éventualité d’une apparition de The Witcher 3 à l’E3 (ce qui sera le cas), Marcin Iwinski, cofondateur de la société, en a profité pour déclarer qu’il ne mettrait pas une version plus en avant qu’une autre.

Nous traitons tous les joueurs équitablement. Nous ne livrerons pas de contenus exclusifs sur quelque plate-forme que ce soit, pas plus que nous ne repousserons artificiellement la sortie du jeu sur une plate-forme parce que quelqu’un nous a payés pour ça. C’est définitivement contre nos valeurs. (trad. via JV.com)

Reste à voir ce que va annoncer le studio. Iwinski a expliqué que cela aurait un rapport avec des fonctionnalités en ligne. Pas de mode multi à priori, donc wait & see comme on dit.

CD Projekt Red, chevalier blanc de l’industrie ?

stopwatch 4 min.