Faites vous tuer dans Game of Thrones pour 20 000 dollars

culture geek

Par Pierre le

Envie de mourir ? Bon ok, c’est pas très réjouissant comme idée. Mais si nous vous disions que vous pouvez payer pour mourir… dans Game of Thrones. Ou du moins dans les livres de George RR Martin. Comment ? Tout simplement en payant 20 000 dollars.

Game of Thrones All Died

Ce bon vieux Georgie organise en effet une campagne de crowdfunding pour contribuer à la protection des loups sauvages. George RR Martin aime les loups, mais il a besoin de vous pour les sauver. Vous pouvez donc contribuer à cette cause en donnant un petit peu de sous. Mais qui dit campagne de crowdfunding, dit cadeaux. Si vous donnez 50 dollars, vous aurez un t-shirt. Si vous donnez 600, vous aurez un livre de cuisine dédicacé.

Si vous êtes vraiment riche, sachez que vous aurez le droit au script du premier épisode de la série signé par les acteurs pour 4 500 dollars. Pour 15 000 dollars ? Vous pourrez prendre un p’tit déj avec l’auteur. Mais le cadeaux suprême, il faut débourser 20 000 dollars pour l’obtenir. Si vous vous délestez de cette somme, George RR Martin vous intégrera dans son dernier livre. Vous pourrez choisir votre personnage, décider si c’est un chevalier, un prince ou ce que vous voulez. Ensuite, l’auteur vous mettra en scène dans Westeros. Il précise également que vous subirez une mort violente. Pas mal non ?

Bon, il faut vous dépêcher, puisque seules deux personnes (un homme et une femme) pourront être intégrées dans le dernier livre. Si vous avez des sous et que vous aimez Game of Thrones, vous savez quoi faire.

Concernant la série de livres en elle-même, Georgie précise que sa série comptera bien 7 tomes. En effet, un huitième tome n’est pas au programme. Néanmoins, l’auteur indique qu’au départ, seuls 3 tomes étaient prévus. Mais l’ampleur de l’histoire l’a dépassé, le forçant à continuer. Il essaierait donc de s’en tenir à 7 tomes, mais ne promet rien. Il précise également qu’il sera difficile pour HBO de ne se limiter qu’à 7 saisons (comme annoncé par les producteurs) pour raconter toute l’histoire.

Source: Source