[Étude du SELL] Les jeux d’action/aventure se vendent bien plus que les FPS et autres jeux de sport

Par Fabio le

Le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL) a livré, à l’occasion du salon professionnel IDEF, une nouvelle étude sur le marché, les usages et...

Le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL) a livré, à l’occasion du salon professionnel IDEF, une nouvelle étude sur le marché, les usages et la consommation de jeux vidéo en France et en Europe. On vous a mis quelques uns des éléments interessants à retenir.

SELL

Morceaux choisis :

– En 1999, 20% de la population jouait ; un chiffre qui atteint désormais 50% en 2013 (29 millions de joueurs en France). L’âge est passé de 21 ans à 38 ans et la répartition homme-femme est presque à parité (51%/49%).

– En 2013, le jeu vidéo est la deuxième industrie de loisirs en France ; le pays est dans le Top 3 européen derrière l’Angleterre et l’Allemagne.

– Sur les 25 millions de joueurs en France, 33% des joueurs jouent online, 27% jouent sur des jeux physiques, et plus étonnant, seulement 13% joueraient sur mobiles.

– Le SELL note ensuite le succès des consoles de nouvelle génération, avec un démarrage très rapide (+14% par rapport à la génération précédente) sur les deux premiers semestres de commercialisation).

– Si on rentre un peu plus dans le détail (des jeux sur consoles), c’est le segment action/aventure qui rapporte le plus (devant les FPS, puis les jeux de sport, puis RPG, puis courses) avec 84 millions d’euros générés. Il aurait été intéressant d’avoir les chiffres PC pour le coup (où le MOBA et les jeux online sont rois).

– Les perspectives sont encourageantes pour 2014, note le SELL ; avec un segment hardware qui bondirait de 42% à fin 2014. Les consoles de salon (Xbox One, PS4, Wii U) bondiraient en volume mais également en valeur, de 76% et de 86%.

Ce n’est qu’un échantillon de tout ce que vous pouvez trouver dans l’étude, à cette adresse. Le SELL y parle également de l’industrie francaise, des marchés europeens ou des comportements d’achat des français en matière de jeux vidéo.

Source: Source
stopwatch 8 min.